Synopsis

Lors d’un congrès du Club des Astronomes, le professeur Barbenfouillis, président de ce club, surprend l’auditoire en faisant part de son projet de voyage dans la Lune. Il organise ensuite pour ses confrères la visite de l’atelier où l’obus spatial est en chantier. Il sera propulsé en direction de la Lune au moyen d’un canon géant de 300 mètres de long, embarquant à son bord six savants astronomes, dont Barbenfouillis.

Après le lancement réussi de leur fusée-obus, les six savants découvrent l’environnement lunaire et assistent à un lever de Terre. Épuisés par leur voyage, ils se couchent à même le sol et s’endorment. Apparaissent sept étoiles représentant la Grande Ourse, puis une étoile double, Phœbé et Saturne. Survient une tempête de neige provoquée par Phœbé (déesse assise sur son croissant de lune), qui les réveille. Ils s’engouffrent dans un cratère lunaire et arrivent à l’intérieur d’une grotte et découvrent des champignons géants. Lorsque surgit un Sélénite (peuple autochtone de la Lune), un savant le pulvérise d’un coup de parapluie. Les Sélénites suivants arrivent en nombre, capturent les visiteurs, les ligotent et les présentent à leur roi. L’un des prisonniers se précipite sur le souverain, le jette au sol et les savants parviennent tous à s’échapper, poursuivis par les Sélénites. Barbenfouillis s’accroche à la corde qui pend à la pointe de l’obus et le fait basculer dans le vide. L’un des poursuivants reste accroché à son fuselage alors que l’obus prend la direction de la Terre où il amerrit. Les savants sont accueillis en héros. Leur retour donne lieu à une grande fête, avec remise de décorations, exposition triomphale de leur capture, défilé des marins et des pompiers, et inauguration d’une statue commémorative représentant Barbenfouillis, érigée sur la place de la ville avec l’inscription latine Labor omnia vincit (Un travail acharné vient à bout de tout)

Réalisation : Georges Méliès
Scénario : Georges Méliès, d’après Jules Verne et H. G. Wells

Genre : féerie, science-fiction