Accéder au contenu principal

Laurel et Hardy – C’est Donc Ton Frère ( 1936 ) – VF

Synopsis

Laurel et Hardy se retrouvent par hasard dans la même ville que leurs frères jumeaux, Alf et Bert, tous deux marins, qu’ils croyaient morts. C’est le début d’une série de quiproquos où femmes et petites amies s’intervertissent.

Titre : C’est donc ton frère
Titre original : Our Relations
Réalisation : Harry Lachman
D’après la nouvelle The Money box de W.W. Jacobs
Scénario : Felix Adler, Richard Connell, Charles Rogers, et Jack Jevne (en)
Photographie : Rudolph Maté
Musique : Leroy Shield
Production : Stan Laurel et Hal Roach Distribution MGM
Pays d’origine : États-Unis
Format : Noir et blanc
Genre : Burlesque
Durée : 65 minutes
Dates de sortie :
États-Unis : 30 octobre 1936
France : 25 février 1937

Stan Laurel : Stan Laurel et Alf Laurel
Oliver Hardy : Oliver Hardy et Bert Hardy
Alan Hale : Joe Grogan, le patron du café
Sidney Toler : le capitaine du SS Periwinkle
Daphne Pollard : Madame Daphné Hardy
Betty Healy : Madame Betty Laurel
James Finlayson : Finn
Lona André : Lily
Iris Adrian : Alice
Ralf Harolde : le chef des gangsters
Noel Madison : L’autre gangster
Arthur Housman : L’ivrogne
Et parmi la distribution non créditée :

Harry Bernard : le premier officier de police
Joe Bordeaux : un doker
Ed Brandenburg : figuration
Baldwin Cooke : un barman / Extra
Bobby Dunn : le garçon messager
Dick Gilbert : figuration
Charlie Hall : figuration
Dell Henderson : le juge Polk
Jack Hill : figuration au Pirate’s Club
Fred Holmes : un huissier
Sam Lufkin : un serveur
Charles McMurphy : un officier dans la voiture de police
James C. Morton : un barman
Bob O’Connor : un doker
Tiny Sandford : Tony, un doke

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :