Accéder au contenu principal

Les Nibelungen – La Mort de Siegfried – Partie 01 – 1924 – Fritz Lang – VOSTFR

Synopsis

Siegfried, fils du roi Siegmund de Xanten, termine son apprentissage chez le nain Mime. Il forge une magnifique Ă©pĂ©e. DĂ©sormais, il peut retourner chez lui, mais l’ambitieux jeune homme veut se rendre Ă  Worms, capitale des Burgondes, pour conquĂ©rir la belle Kriemhild, sĹ“ur du roi Gunther. Traversant une forĂŞt, il triomphe d’un dragon. Suivant les conseils d’un oiseau, il se trempe dans le sang du dragon qui le rend invulnĂ©rable Ă  l’exception d’un endroit de son Ă©paule oĂą s’est posĂ©e une feuille de tilleul. Son voyage le mène ensuite sur le territoire des Nibelungen et s’empare du trĂ©sor volĂ© aux filles du Rhin par le roi des Nains, Alberich, ainsi que du heaume magique (en fait un camail) qui lui permet de prendre n’importe quelle apparence. DĂ©jouant une ruse du mĂ©chant nain, Siegfried le tue mais celui-ci a le temps de maudire tous ceux qui dĂ©tiendront le trĂ©sor. Chez les Burgondes, le roi Gunther est sous la coupe d’un de ses vassaux, Hagen de Tronje, silhouette noire au casque de fer ornĂ© de plumes de corbeau. Celui-ci impose un Ă©change : Siegfried aura Kriemhild s’il aide Gunther Ă  sĂ©duire celle qu’il convoite, la redoutable Brunhild, qui règne sur l’Islande depuis un château protĂ©gĂ© par un lac de feu. Le feu s’Ă©teint devant le hĂ©ros. Pour conquĂ©rir Brunehilde, Gunther doit la vaincre au lancer de rocher, au saut et au javelot. Grâce Ă  son heaume, Siegfried se substitue Ă  Gunther. DĂ©faite, Brunhild est ramenĂ©e Ă  Worms, mais encore faut-il la dompter pour la nuit de noces. LĂ  encore, Siegfried, aidĂ© de son heaume, s’exĂ©cute… Siegfried a Ă©pousĂ© Kriemhild. Entre elle et Brunhild, qui veut la considĂ©rer comme sa vassale, les choses se passent mal. Kriemhild rĂ©vèle Ă  la nouvelle reine des Burgondes le rĂ´le jouĂ© par Siegfried. DĂ©sormais, le sort de celui-ci est scellĂ© : Brunhild rĂ©clame Ă  Gunther la mort de Siegfried, qui en prenant sa virginitĂ©, dit-elle, l’a dĂ©shonorĂ©e (or il se rĂ©vèle que c’est faux). Kriemhild, pensant le protĂ©ger, montre Ă  Hagen oĂą se trouve l’endroit vulnĂ©rable de son mari et c’est naturellement lĂ  que Hagen, sur l’ordre de Gunther, frappe le hĂ©ros au cours d’une partie de chasse improvisĂ©e. MalgrĂ© le dĂ©sespoir de Kriemhild, le clan des Burgondes, conscient de sa complicitĂ©, fait front autour de Hagen. Elle jure de se venger alors que Brunhild, prise par le remords, se suicide sur le corps de Siegfired, après avoir rĂ©vĂ©lĂ© son mensonge.

Titre original : Die Nibelungen – Siegfried ou Siegfrieds Tod ( 1. Teil )

Titre français : Les Nibelungen – La Mort de Siegfried ( partie 1 )

RĂ©alisation : Fritz Lang

Scénario : Thea von Harbou

Costumes : Paul Gerd Guderian

Photographie : Carl Hoffmann et GĂĽnther Rittau

Musique : Gottfried Huppertz ; thèmes de Richard Wagner

Production : Erich Pommer

Direction artistique : Otto Hunte

Langue : Intertitres en allemand

Format : Noir et blanc – 35 mm – 1,37:1 – Muet

Genre : Aventure, fantastique, drame

RĂ©pondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :