Réalisation : Robert Rodriguez
Scénario : James Cameron et Laeta Kalogridis, d’après le manga Gunnm de Yukito Kishiro

Musique : Junkie XL
Production : James Cameron, Jon Landau et Robert Rodriguez
Sociétés de production : Lightstorm Entertainment, 20th Century Fox et Troublemaker Studios
Société de distribution : 20th Century Fox (États-Unis et France)

 Action et science-fiction

2 h 02 min

Avec Rosa Salazar, Christoph Waltz, Jennifer Connelly, Ed Skrein, Mahershala Ali et Keean Johnson.

Synopsis

Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.

Un peu d’histoire

Jean-Pierre Dionnet souhaitait acheter les droits pour faire une adaptation en prises de vue réelles de Gunnm, avec Kirk Wong à la réalisation. Cependant, au moment de signer, les ayants droit lui ont annoncé que « James Cameron [leur] a fait une offre qu’ils ne pouvaient pas refuser ». À propos de Cameron, Jean-Pierre Dionnet se déclare d’ailleurs « un peu choqué qu'[il] ait emprunté quelques idées [de Gunnm] pour [sa série] Dark Angel ».

C’est ainsi qu’en 2003, le réalisateur James Cameron annonce la préproduction d’une adaptation de Gunnm. Il s’agit d’un film en prises de vues réelles couplées avec de l’animation 3D. Fin 2008, l’artiste numérique Mark Goerner affirme qu’il travaille sur le projet depuis environ un an et demi mais que, bien qu’une bonne partie de la préproduction soit terminée, aucune sortie n’est alors programmée même après la sortie du film Avatar.

En 2009, James Cameron déclare que le travail sur Avatar, avec les différentes technologies utilisées, est bénéfique pour l’adaptation de Gunnm, et que l’équipe de production possède déjà un bon scénario et a réalisé beaucoup de travail sur le design. Il déclare quelque temps plus tard qu’il souhaite adapter les premiers chapitres du récit, notamment le motorball. En 2012, il explique qu’il souhaite se focaliser d’abord sur la production de la franchise Avatar car elle véhicule un message mondial sur l’attitude de l’homme face à la nature, tout en étant un divertissement, alors que Gunnm n’est « qu’une bonne histoire ». En 2013, la production du film est annoncée pour 2017, après la sortie du deuxième volet de la franchise Avatar.

Finalement, les quatre suites d’Avatar prévues ne permettant pas à Cameron de se consacrer au projet, il en devient producteur en compagnie de Jon Landau et Robert Rodriguez est choisi pour en assurer la réalisation sur un script de Laeta Kalogridis. La date de sortie du film, nommé Alita: Battle Angel, est annoncée par la 20th Century Fox pour le 20 juillet 2018. (source-wikipedia)

Gunnm:

Gunnm
Gunnm

Gunnm (銃夢, Ganmu?, littéralement « rêve d’une arme ») est une série de seinen manga de Yukito Kishiro prépubliée entre 1990 et 1995 dans le magazine Business Jump de l’éditeur Shūeisha et compilée en neuf volumes. En 2010, à la suite d’un désaccord avec son éditeur, Kishiro transfère Gunnm ainsi que l’ensemble de ses œuvres chez l’éditeur Kōdansha. La version française est publiée en intégralité par Glénat entre 1995 et 1998 dans la collection « Akira ».

L’histoire de Gunnm est une dystopie basée sur une catastrophe naturelle due à la collision d’une météorite avec la Terre, amenant l’humanité au bord de l’extinction. Le monde se divise alors entre Zalem, une ville suspendue réservée à une élite et Kuzutetsu, la terre qui lui sert de « décharge », où la lie de l’humanité survit dans la violence. Cette histoire raconte la renaissance d’une cyborg amnésique nommée Gally, qui va chercher un sens à sa vie.

Gunmm- Gally
Gunmm- Gally

Gunnm est la première série de l’auteur et également celle qui le révèle au Japon. Il s’agit également d’un des premiers mangas exportés avec succès en Occident. Œuvre nourrie par la science-fiction, Gunnm aborde au travers de son héroïne cyborg la question de l’identité, d’humanité, et imagine les dérives sociales d’une telle science.

Les deux premiers tomes de Gunnm sont adaptés en deux OAV  « Original Animation Video » en 1993 et commercialisés en français sous format VHS en 1995. Le manga connait également une suite alternative, Gunnm Last Order, publiée entre 2000 et 2014, ainsi qu’une troisième série, Gunnm Mars Chronicle, débutée en octobre 2014. L’univers de Gunnm est également enrichi par un roman sorti en 1997, par le jeu vidéo Gunnm Kasei no kioku sorti en 1998 ainsi que par deux mangas inspirés de l’histoire principale, le one shot Ashman et le recueil d’histoires courtes Gunnm Other Stories, sortis respectivement en 1997 et en 2007. Un film live intitulé Alita: Battle Angel, réalisé par Robert Rodriguez et produit par James Cameron, avec Rosa Salazar dans le rôle-titre, est prévu pour 2019.

 

Mon avis:

Voilà le premier big blockbuster de cette année 2019,  Alita Battle Angel. Avec deux des plus talentueux réals- producteur,  derrière la caméra, plus des grands noms dont, trois acteurs et actrices oscarisés devant la caméra, comment ne pas attendre un monument.Mais au vu du grand nombre de ratés dans les adaptations de manga en format cinéma, le doute pèse sur ce blockbuster.Connaissant le marketing du marché cinématographique américain, on se doute qu’il y aura des suites, mais Alita arrivera-t-elle à s’imposer comme l’ouverture d’une nouvelle franchise de premier plan à Hollywood ?

Après la grosse déception procurée par Ghost in the Shell, Alita est vraiment sur la sellette et les lecteurs de mangas occasionnels (comme moi) et autre otaku affute les lames de leurs haches, prêt pour l’exécution du film.

Perso, j’aime à croire qu’avec Robert Rodriguez et James Cameron aux commandes, ce film sortira du rang des navets, ratés et autres films tirés de manga, gâchés par un manque certain de connaissance de la culture manga.

Sortie en salles ce mercredi.

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.