L’article de ce soir ravira les irréductibles gourmands puisque je vous emmène faire un (petit) bond dans l’univers secret de la pâtisserie japonaise.

Pas plus tard que ce week-end , j’ai pu déguster, pour la première fois depuis longtemps, des mochi frais faits mains. Bien que les goûts ont été légèrement revus pour satisfaire nos fragiles papilles occidentales ( choco-coco et abricot-ankô ), l’ingrédient principal et incontournable du mochi, la pâte de riz gluant été belle et bien au rendez-vous. Un régale !!

Alors pour vous faire partager un peu de mon enthousiasme et vous faire baver d’envie, voici une petite présentation de cette pâtisserie traditionnelle nippone.

 

Présentation:

Le mochi (餅) ou omochi (お餅) est une préparation à base de riz gluant, appelé mochi gome (糯米).

Patisserie festive, le mochi est principalement réalisé au cours des fêtes de fin d’années (25 au 28 décembre) lors de la célèbre cérémonie Mochi-tsuki dont voici un petit aperçu vidéo (âmes sensibles s’abstenir):

 

 

Sa préparation constitue un rite festif, et il est courant de voir fabriquer les mochi, en pleine rue, ou en public. Une pratique de plus en plus rare en partie à cause de l’industrialisation des procédés ainsi qu’une nouvelle génération ne souhaitant pas prendre la relève de leur ainés, entraînant fatidiquement une disparition du savoir-faire.

Une fois les mochi terminés, certains sont mis de côté comme offrandes divines. Le Kagami-mochi 鏡餅, en est un bel exemple. Ce sont deux mochi rond placés l’un au-dessus de l’autre. La partie inférieure étant légèrement plus large pour représenter le siège des divinités du Nouvel An.

Les Japonais mangent en moyenne un kilo de mochi par an, pour l’essentiel durant la première semaine de janvier.

 

Les différents types de mochi:

Gâteau très populaire au japon, il accompagne de nombreux dessert et autres plats salés.

Le mochi est en réalité une famille de dessert qui rassemble un ensemble de spécialités japonaises à base de pâte de riz gluant, dont voici une petite selection:

Dango 団子
Résultat de recherche d'images pour "DAngo"

Brochette de 3 boulettes de mochi. On en trouve facilement de partout.

 

Daifuku 大福
Résultat de recherche d'images pour "daifuku"
Fourré à l’anko (pâte de haricot sucré), fraise, thé vert… C’est un classique également très courant au Japon.

 

Sakura mochi 桜餅
Résultat de recherche d'images pour "sakura mochi"
Pâtisserie à base de riz sucré sur lequel se trouve une feuille de cerisier légèrement salée. La feuille se mange.

 

Mame mochi
Résultat de recherche d'images pour "mame mochi"
Cette version contient des haricots noirs.

Ohagi
Résultat de recherche d'images pour "ohagi"

Le Ohagi est un mochi saisonnier. En effet, il se mange à l’occasion du festival printanier ou automnal.

 

Kashiwa mochi
Résultat de recherche d'images pour "kashiwa mochi"
Ce mochi se déguste traditionnellement le 5 mai pour la fête des garçons appelée Tango no Sekku. La feuille ne se mange pas.

 

Kusa mochi
Résultat de recherche d'images pour "kusa mochi"

Ils sont verts et fourrés généralement avec de l’anko, pâte de haricots rouges sucrés.

 

Kuzumochi 

Résultat de recherche d'images pour "kuzumochi"
Entrer une légende

Dessert d’été sur lequel se trouve de la poudre de kuzu (racines d’une plante appelée Arrow-root ), du sucre et de l’eau.

 

On retrouve également les mochi dans certains plats salés tels que:

Zoni 雑煮

Résultat de recherche d'images pour "zoni"

C’est une soupe salée dans lequel se trouve des mochi qui ne se mange qu’à l’occasion du Nouvel An.

ou encore…

Dango

Résultat de recherche d'images pour "dango"

Recouvert de sauce, auparavant grillé. Cette version est l’une des plus répandue au Japon.

 

Sa préparation:

Ingrédients
Nb de personnes : 8 

  • 300 g de pâte de haricots rouges sucrée
  • 23,5 cl de farine de riz sucrée (mochiko)
  • 1 cuillère à café de matcha (thé vert en poudre)
  • 23,5 cl d’eau
  • 50 g de sucre en poudre
  • 65 g de fécule de maïs (pour étendre la pâte)

 

Méthode de préparation
Préparation : 30minutes  ›  Cuisson : 5minutes  ›  

Temps supplémentaire : 3heures  ›  Prêt en :3heures35minutes 

  1. Envelopper la pâte de haricots rouges dans du film alimentaire et la placer au congélateur pendant au moins 3 heures.
  2. Mélanger la farine de riz avec le matcha dans un récipient pouvant aller au micro-onde. Ajouter l’eau puis le sucre et bien mélanger puis couvrir de film alimentaire. Cuire au micro-ondes pendant 3 minutes et 30 secondes. Après 3 minutes et demie, remuer et remettre à cuire 15 à 30 secondes.
  3. Dans le même temps, sortir la pâte de haricots rouges du congélateur et la diviser en 8 boules de même taille. Les réserver au frais.
  4. Saupoudrer un plan de travail avec de la fécule de maïs. Alors que la pâte de riz est encore chaude, en prendre l’équivalent d’environ 2 cuillères à soupe et en faire une boule (il faut prévoir d’en faire 8). L’aplatir sur le plan de travail saupoudré de fécule puis placer une boule de pâte de haricot rouge au centre. Refermer la pâte de riz et pincer pour que ça tienne bien en place. On ne doit plus voir la pâte de haricot rouge du tout. Saupoudrer avec encore un peu de fécule puis retourner le mochi ainsi formé sur une caissette à muffin en papier. Recommencer pour les 7 autres mochis.

 

Source: http://allrecipes.fr/recette/20541/mochi-japonais-facile.aspx

 

Et en plus c’est bon pour la santé !

Le folklore japonais et la médecine traditionnelle donnent au mochi les capacités de réchauffer le corps et de lui apporter de l’énergie. Le goût sucré du mochi nourrit le pancréas, la rate et l’estomac.

Renforçant le physique et facile à digérer, le mochi est une nourriture excellente pour les gens qui sont en condition fébrile. Les fermier japonais et les ouvriers favorisent le mochi durant les mois froids à cause de sa réputation à augmenter l’endurance.

Le mochi est recommandé pour des problèmes de santé comme l’anémie. Les femmes enceintes ou qui allaitent bénéficient du mochi, car il renforce à la fois la mère et l’enfant et solliciterait la production de lait. Les mochi fait à partir d’armoise, qui pousse à l’état sauvage au Japon, est très riche en calcium et en fer et est donné traditionnellement aux femmes après l’accouchement.

 

Ou pas !

Manger du mochi peut être fatal.

La texture des mochi est particulièrement collante et élastique, surtout lorsqu’ils sont grillés, c’est ce qui en fait toute la dangerosité. Il faut donc veiller à le manger en petite portion et à bien mâcher avant de déglutir sous peine de se retrouver directement aux urgences…suffoquer et …mourir.(Joie)

Le mochi est d’ailleurs fortement déconseillé aux enfants ou aux personnes agées , à moins de couper de toutes petites parts. La preuve : 90 % des personnes concernées par ce genre d’incident ont plus de 65 ans.

Mais alors comment manger son mochi correctement ?

Il faut appliquer la règle du MMR: Mâcher, Mâcher et Remâcher.

Il est bien sûr également possible de découper le gâteau de riz en petits morceaux.

Chaque année, à l’approche des fêtes, les autorités japonaises avertissent la population – et plus particulièrement les jeunes et les personnes âgées, sur la manière de consommer le mochi. « N’en mangez qu’un à la fois, et coupez-le en petits morceaux ! »

Toutefois malgré les mises en garde, plusieurs décès liés au mochi sont à déplorer chaque année. Le Nouvel An 2014-2015 avait été le plus mortel avec 9 décès.

 

Résultat de recherche d'images pour "mochi"

 

Bon faut pas que ça vous coupe l’appétit non plus hein !! Ils sont quand même beaux ces mochi.

Sur ce je vous laisse la bouche salivante et l’estomac grommelant devant tant de beauté et de saveur et vous dis à bientôt pour un prochain article!

Tchuss les gourmands.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.